L’Oise se révolte et voit jaune !

Les isariens ont sorti le carton jaune contre le gouvernement! Et ils l’ont fait savoir ce samedi 17 novembre, jour J de la contestation nationale contre la hausse des carburants. Les barrages ont commencé dès 10h00 dans tous les carrefours stratégiques du département, en particulier à Compiègne et Pont saint Maxence.

Les forces de l’ordre très présentes ont accompagné le mouvement sans intervenir, parfois même en le soutenant du bout des lèvres. A Compiègne, c’est le rond point menant à Carrefour Venette qui a été occupé par les manifestants. La stratégie était de ralentir la circulation sans la couper en traversant la chaussée de part et d’autres toutes les minutes. Effectivement, cette manifestation contre la hausse des carburants n’est pas la raison principale de cette grogne. Elle est l’étincelle qui marque un ras le bol.

Dans l’ensemble, les conducteurs ont été patients et solidaires du mouvement. Quelques tensions ont quand même été relevées. Mais, les carrefours stratégiques n’étaient pas les seules cibles des manifestants. Il semble donc que cette grogne soit un ras le bol généralisé où se mêlent retraites, salaires, fermeture des services publics.

En tout cas, à l’issue de notre reportage, nous avons constaté une forte mobilisation et surtout et une solidarité importante chez les manifestants. Pas sûr que le mouvement en reste là dans les jours à venir. Un mai 68 bis ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *