L’esprit « famille » pour l’Institution Sévigné de Compiègne

Le mois de juin, c’est souvent synonyme de « fêtes des écoles ». Il y en a une qui est particulièrement attendue, c’est celle de l’institution Sévigné de Compiègne. Un mot résume la philosophie de cet établissement : le mot famille ! Cet établissement privé fait toujours les choses en grand. Presque 1000 personnes ont fait le déplacement pour applaudir leur enfant sur scène. Cette année, vue l’affluence, c’est le haras national qui a été choisi comme écrin. Pendant deux heures, les différentes classes de l’établissement se sont succédé sur scène dans un spectacle millimétré, sous la houlette en coulisses du directeur. A Compiègne, sévigné est en concurrence avec jean Paul II qui ouvrira ses portes dans quelques jours. Mais, selon Erick Ducrocq, le mot concurrence n’est pas adéquate. Il parle plutôt de complémentarité. Un compiégnois connu, Eric verrier, adjoint à la sécurité de la ville de Compiègne est un ancien élève de l’institution. Il en garde de très bons souvenirs. Belle matinée joyeuse au sein de cette structure. Sévigné fait bien partie du paysage compiégnois et veut le rester pour longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *