Les anti-chasse à Courre : vers une convergence des luttes ?

A l’appel de l’association AVA, ils étaient environ 250 riverains des forêts de Laigue et de Compiègne à Saint- Jean au Bois pour dire non à la chasse à courre ce samedi 3 novembre, jour de la saint Hubert, le saint patron des chasseurs.
Le temps de peaufiner les dernières pancartes, les antis chasse ont fêté à leur manière cette fête, toujours sans violence et dans le respect des vivants.
Le Maire du village de Saint-Jean au Bois avait interdit par arrêté municipal le passage sur la route principale.
Les organisateurs ont tenté de négocier avec les forces de l’ordre l’autorisation d’emprunter cette route symbolique.
Parmi les militantes actives, Mélissa est revenue sur un moment difficile qu’elle a vécu lors d’une chasse à courre.
Stalinas a rappelé que l’association ne négociera pas avec les chasseurs.
Lors de cette manifestation, quelques bonnets rouges sont apparus dans la foule. Le combat contre la chasse à courre pourrait être le départ d’autres contestations ?
En tout cas, il semble que le mouvement d’opposition prenne de l’ampleur et se diffuse dans plusieurs régions.
Le bras de fer continue entre les tenants de la tradition et les antis chasse. Il reste à espérer qu’il n’y aura pas d’escalade dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *